Après une journée totalement dingue au boulot, j'ai pu aller me détendre au tennis.

Du papotage avec les filles du groupe, me rendre compte qu'après ces longues semaines (voire mois) sans toucher la raquette, les automatismes sont bien encore là et que ce n'est pas si catastrophique que ça.

S'arrêter vite fait au Mac do et ne commander qu'une petite salade mangée vite fait (promis juré même si le CBO me faisait méchamment de l'oeil j'avoue ! !!!) pour rejoindre doucement la réunion de rentrée des parents d'élèves.

Repartir pour une année de conseils d'école, de réunions, de préparation de fête de l'école, de kermesse ...

Rentrer et retrouver l'homme qui s'est fait cuire une pizza de Monsieur P., finir la soirée tranquille et aller se coucher fatiguée mais épanouie.